BatiDegriff.com, le site d'annonces de matériaux et services pour tous.

Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss  | tw

Gagnez des cartes cadeau Castorama : Jeu concours, gratuit et sans obligation d’achat !!!

| Non classé | 10 février 2015

Avec BATIDEGRIFF, participez à notre jeu gratuit qui a lieu du 11 février 2015 au 11 mars 2015.

A gagner, 2 bons d’achat (sous forme de carte cadeau) d’une valeur de 15 euros, valables dans les magasins Castorama, partout en France.

Jeu 100% gratuit, et sans obligation d’achat.

1. Rendez vous sur la page Facebook de Batidegriff et cliquez sur « J’aime ».
2. Inscrivez vous et postez une annonce sur www.batidegriff.com
3. Postez autant d’annonces que vous le souhaitez, … c’est autant de chances de gagner !

Cliquez sur l’image et partagez là avec vos amis !

baticasto

 

 

1438 vues au total, 0 aujourd'hui

Campagne nationale de sensibilisation au risque d’incendie domestique

| Non classé | 30 janvier 2015

En France, un incendie se déclare toutes les deux minutes, causant environ 800 décès par an. 80 % des décès sont dus à l’intoxication par les fumées. Afin de réduire le nombre de victimes, l’installation d’au moins un détecteur de fumée dans chaque logement devient obligatoire à partir du 8 mars. le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, le ministère de l’Intérieur et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, lancent une campagne nationale pour sensibiliser les citoyens au risque d’incendie domestique : « Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité ». La campagne se décline via des supports print (affiches, dépliants, flyer) et numériques (bannières, messages sur les réseaux sociaux, etc.), ainsi que des actions sur le terrain. Des démonstrations d’incendie seront organisées, auprès du grand-public, par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI) dans 7 villes de France du 17 février au 3 mars en partenariat avec les Services départementaux d’incendie et de secours.

Plus d’infos sur le site du ministère du logement : http://www.territoires.gouv.fr/detecteurdefumee

Source : http://www.bati-journal.com/

758 vues au total, 0 aujourd'hui

Petit rappel sur l’installation du détecteur de fumée

| Non classé | 27 janvier 2015

Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Principe

Tous les lieux d’habitation devront être équipés d’au minimum un détecteur de fumée normalisé au plus tard le 8 mars 2015. D’autres mesures de sécurité devront également être prises dans les parties communes, avant cette même date, pour éviter la propagation d’incendie.

665 vues au total, 0 aujourd'hui

Le ministre du travail veut faciliter l’embauche des apprentis du BTP

| Non classé | 27 janvier 2015

François REBSAMEN, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, s’est rendu le vendredi 23 janvier à Blois sur le thème de l’emploi dans le BTP. Lors de de sa visite du Centre Interprofessionnel de Formation d’Apprentis de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher, il a déploré « certains types de blocages, juridiques, parfois psychologiques », et a affirmé que « ces blocages seront levés pour la rentrée 2015 », en annonçant :

– A niveau de protection équivalent, la procédure d’autorisation en matière de travaux dangereux sera remplacée par une simple déclaration, dans laquelle seules les informations strictement nécessaires figureront. Elle se fera par lieu de travail et sera valable pendant 3 ans.

– En matière d’offre de services, un travail est en cours d’élaboration pour mieux accompagner les employeurs dans le recrutement d’un apprenti et faciliter les démarches administratives. Cela permettra de limiter les mauvaises expériences d’accueil d’apprentis et d’éviter aussi les ruptures de contrat d’apprentissage.

764 vues au total, 0 aujourd'hui

ENR : intentions d’équipement en baisse

| Non classé | 26 janvier 2015

Le baromètre Qualit’EnR – OpinionWay révèle le taux d’équipement des Français et leurs intentions en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Les équipements les plus installés demeurent ceux utilisant le bois (insert, poêles et/ou chaudière) avec 27% des Français déclarant en être équipés dans leur résidence principale. Plus loin derrière, les pompes à chaleur avec 12% d’équipement, suivies des panneaux photovoltaïques (7%) et des solutions solaire thermique (chauffe-eau et/ou système combiné) avec 6%. Les premiers acquéreurs de ces équipements sont avant tout les habitants de communes rurales de moins de 2000 habitants : 62 % d’entre eux ont investi dans l’un de ces dispositifs (+4 points par rapport à l’an dernier).

Bien que les intentions d’équipement soient en baisse pour tous les dispositifs (reculs de 2 à 7 points), plus d’un Français sur 5 (21%) envisage néanmoins de s’équiper à plus ou moins long terme. Les Français semblent ainsi privilégier l’épargne de précaution par rapport à l’équipement de la maison. L’investissement important que cela représente incite à repousser ces travaux, surtout dans un contexte de baisse de prix du pétrole et du fioul.

Source : Les actu de http://www.bati-journal.com

832 vues au total, 0 aujourd'hui

Relancer la construction

| Non classé | 25 janvier 2015

Le secteur de la construction et du logement traverse une crise profonde alors que l’offre est insuffisante dans les zones les plus tendues du territoire. Face à l’urgence de la situation, il faut relancer la construction pour permettre à chacun de se loger selon ses besoins et ses moyens.

Pour relever ce défi, le Gouvernement met en oeuvre un plan de relance pour créer les conditions de la confiance et mener à bien la bataille de la construction.

Le logement fait partie des trois premiers postes de dépense dans le budget des Français. Au fil des années son poids est devenu excessif et parfois même insupportable pour beaucoup de nos concitoyens. L’enjeu est de taille : nous ne redresserons pas notre économie sans une relance forte et puissante du secteur de la construction. Le plan du gouvernement comporte des mesures significatives. Il appelle également à la mobilisation tous les acteurs publics et privés.

Il s’articule autour de cinq priorités :

  • favoriser l’accession à la propriété,
  • simplifier les règles de construction et développer l’innovation,
  • augmenter l’offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires,
  • renforcer la mobilisation du foncier,
  • rénover les logements.

Ces mesures permettent de créer les conditions de la relance. Pour cela, tous les acteurs sont mobilisés.

Source : http://www.territoires.gouv.fr/actions-pour-la-relance-de-la-construction

465 vues au total, 0 aujourd'hui

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE

| Non classé | 22 janvier 2015


Sommaire :
  • Qu’est-ce qu’un DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ?
  • Quelles opérations nécessitent un DPE ?
  • Le contenu du DPE
  • Validité et valeur du DPE
  • Qui établit le DPE ?
  • Combien coûte un DPE ?

Qu’est-ce qu’un DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est une évaluation qui renseigne sur la quantité d’énergie consommée par un bâtiment et évalue sa performance énergétique, ainsi que l’impact de sa consommation en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Il se traduit par un document dont le contenu et les modalités d’établissement sont réglementés. Il s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique définie au niveau européen afin de réduire la consommation d’énergie des bâtiments et de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

462 vues au total, 0 aujourd'hui

Home Energy Performance Pro

| Non classé | 21 janvier 2015

APPLICATION à télécharger ici ( 0,99 euro sur Google Play)

Les propriétaires, acquéreurs de logement et professionnels: un logiciel unique pour auditer facilement une propriété et identifier où l’améliorer, de conseils de bricolage rapide à une rénovation plus importante .
Produire votre propre rapport PDF après chaque diagnostique , y compris l’évaluation de l’étiquette énergie (similaire DPE, HERS …).

Cette application génère également des chiffres précis de l’empreinte carbone , la consommation et la production (gaz, électricité , bois …) , le coût de l’énergie de chaque appareil domestique .

/ .. /
Comprend un Wiki de 50 articles sur la construction verte et écologique, des conseils d’économie d’énergie … et un flux d’information quotidien.

Il s’agit d’un logiciel autonome (pas de connexion réseau requise) et sans abonnement.

Ce logiciel facile à utiliser a été conçu pour répondre aux besoins des propriétaires, locataires, syndic, agents immobiliers, géomètres, artisans, gestionnaires immobiliers, installateurs de panneaux solaire photovoltaïques …

/ .. /
Le rapport portera sur les éléments suivants:

Conseils personnalisés :
Isolation: toiture , mur , vitrage , volets de fenêtres, portes , ventilation , plancher bas , plancher & ponts thermiques .

Consommation et production d’énergie :
Chauffage central , de la programmation et du contrôle , chauffage secondaire , eau chaude, air conditionné , et énergie durable .

Le profile des ménages:
La consommation d’électricité pour votre chauffage en saison froide et / ou de la climatisation en saison chaude , electricité comme source d’énergie de l’eau chaude sanitaire, ventilation assistée par moteur électrique.

Energie : utilisation
Comportement de chauffage en saison froide : T° de confort, T° réduite (ou en courte absence),
Comportement de climatisation en saison chaude (T° réelle moyenne intérieure),
Isolation du logement (Toit, Murs et Vitrage),
Taux d’occupation en Saison de chauffe et/ou en Saison de climatisation,
Eclairage

/ .. /
Quatre enquêtes différentes (De ‘tout public’ à ‘expert’), le rapport ‘expert’ comprends:
Consommation:
Consommation totale : kWh / an
La consommation totale (en énergie primaire ) : kWh / an
La consommation par m² (en énergie primaire ) : kWh / m² / an
Les émissions totales de CO2: kg CO2/an
Émissions de CO2 par m²: CO2/an kg
Évaluation de la consommation d’énergie primaire : kWh / m² / an
Évaluation des émissions de CO2 : kg CO2 / m² / an

Consommation et production d’énergie :
Electricité : Consommation Moyenne Totale sur 1 an (en kWh)
Electricité Renouvelable : Production Moyenne Totale sur 1 an (en kWh)
Energie hors électricité : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Energie hors électricité : Energie Principale & Unité
Gaz Naturel : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Gaz Butane : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Gaz Propane : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Fuel : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Bois Bûches : Consommation Moyenne Totale sur 1 an et Type de Buches
Bois Granulés : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Bois Plaquettes : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Charbon : Consommation Moyenne Totale sur 1 an
Chauffage Urbain : Consommation Moyenne Totale sur 1 an et Type d’Energie Source
Ethanol : Consommation Moyenne Totale sur 1 an

APPLICATION à télécharger ici (0,99 euro)

527 vues au total, 0 aujourd'hui

L’exposition à l’amiante cause plus de 2 000 cancers par an

| Non classé | 21 janvier 2015

– En France, plus de 1500 personnes meurent des suites d’un cancer déclenché par une exposition à l’amiante.

L’exposition professionnelle à l’amiante, minéral massivement utilisé avant d’être interdit en 1997, continue à faire des victimes en France, avec 1 700 décès par an, selon des estimations publiées mardi 20 janvier par l’Institut de veille sanitaire.

Chaque année, en France, entre 2 200 et 5 400 nouveaux cas de cancers sont directement liés à l’exposition à l’amiante. C’est l’une des principales observations faites par l’Institut national de veille sanitaire (INVS), dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire publié le 20 janvier 2015. Les chercheurs estiment par ailleurs à 1 700 le nombre de décès annuel des suites d’un « cancer de l’amiante ».

Pour l’année 2012, le cancer du poumon arrive très largement en tête des cancers professionnels attribuables à l’amiante, avec 1 328 à 3 709 nouveaux cas estimés et 1 004 à 2 805 décès. Les chercheurs ont estimé par ailleurs que 615 à 822 décès par cancer de la plèvre (ou mésothéliome) en 2012 pouvaient être imputés à une exposition professionnelle à l’amiante, ainsi que 678 à 915 nouveaux cas de ces cancers, diagnostiqués la même année.

 

Des cancers du larynx et de l’ovaire liés à l’amiante

 

Les chercheurs ont aussi étudié deux autres cancers, ceux du larynx et de l’ovaire, que l’agence pour le cancer de l’Organisation mondiale de la santé a décidé d’ajouter en 2009 à la liste des maladies induites par l’exposition à l’amiante. Ils ont estimé que 129 à 731 nouveaux cas de cancers du larynx (quasiment tous observés chez des hommes) et 46 à 55 cancers de l’ovaire découverts en 2012 en France pouvaient être attribués à une exposition professionnelle à l’amiante.

Dans le même bulletin, l’INVS a également communiqué les résultats d’une étude portant sur l’exposition professionnelle à l’amiante des hommes artisans retraités du régime social des indépendants (RSI). Il en ressort que 72% d’entre eux ont été exposés à l’amiante au cours de leur carrière. « Il s’agit majoritairement de salariés ouvriers qualifiés du bâtiment ou d’artisans couvreurs, plombiers, chauffagistes, maçons, plâtriers et peintres en finition du bâtiment », précise l’étude.

L’amiante pourrait encore causer entre 68 000 et 100 000 décès d’ici 2050, selon des estimations du Haut conseil de la santé publique.

Source : Florent Lacas, avec AFP – LE MONITEUR.FR

455 vues au total, 0 aujourd'hui

Grand Prix : Comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles ?

| Non classé | 20 janvier 2015

Grand Prix : Comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles

Ségolène Royal et Sylvia Pinel ont lancé le Grand prix d’aménagement : « comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles ».

Il vise à promouvoir les projets innovants pour rendre les habitants moins vulnérables aux risques d’inondation dans le cadre de projets d’aménagement. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de gestion du risque inondation, présenté le 10 juillet dernier, qui va se décliner sur tous les territoires pour faire en sorte de mieux prévenir les risques d’inondation, qui devraient s’aggraver et se multiplier avec le changement climatique. Le Grand prix se fera en deux étapes.

Dès à présent, un appel à projets sur des réalisations en cours ou récentes, intégrant de façon innovante le risque inondation dans leur conception, est lancé auprès des professionnels. Peuvent concourir des projets dans les catégories suivantes : architecture, urbanisme, dispositifs constructifs, environnement paysage. D’autre part, Sylvia Pinel a présenté de nombreuses mesures de relance de la construction qui vise notamment à permettre la construction de logements dans les zones tendues. La désignation des lauréats se déroulera en juin 2015, un an après la présentation de la stratégie nationale.

Dans un second temps, sur 2015-2016, un concours sera organisé sur quelques sites, choisis en concertation avec les collectivités, où les professionnels seront invités à proposer des partis d’aménagement et des solutions architecturales nouvelles.

Les ministres invitent ainsi tous les concepteurs à participer à ces démarches qui contribueront à l’adaptation au changement climatique. Elles permettront ainsi de rendre moins vulnérables nos territoires et d’apporter de l’innovation, de renforcer notre savoir-faire et de contribuer à l’activité économique.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Grand-prix-d-amenagement-en-.html

458 vues au total, 0 aujourd'hui

Page 1 de 3123